Les méthodes de préparation à l’accouchement

 

Chères mums to be, vous qui êtes à un stade de grossesse bien avancé, avez-vous pensé à votre préparation à l’accouchement ? Beaucoup de femmes ont tendance à zapper cette étape importante de la grossesse qui leur permet pourtant de s’octroyer une parenthèse zen et surtout, rien qu’à elles.

Pourtant, depuis plusieurs années, les cours de préparation à l’accouchement se sont diversifiés, à la méthode classique vous pouvez préférez d’autres plus originales comme la préparation en piscine, l’haptonomie, la sophrologie, le yoga, le chant prénatal…

 

Sachez enfin que 8 séances sont remboursées par la sécurité sociale, à condition qu’elles soient faites par une sage-femme, ce serait dommage de s’en priver !

 

Et pour vous aider à choisir la vôtre, voici un petit récapitulatif des préparations à l’accouchement possibles :

 

Les préparations classiques

La plus répandue est celle prodiguée dans les maternités. Il s’agit de séances avec une dizaine de mamans où la sage-femme explique concrètement ce qu’est l’accouchement.

Les futures mamans apprennent à mieux respirer pour faciliter le travail et l’expulsion du bébé, à travers un certain nombre d’exercices. Elles y apprendront à pousser, à souffler entre chaque contraction et à expulser le bébé en toute sérénité.

 

Les sportives peuvent choisir la préparation en piscine. Elles y apprendront également à mieux respirer et à soulager les douleurs liées à la grossesse. Cette méthode très relaxante permet aussi aux mamans de se maintenir en forme.

 

Les plus stressées ont recours à la sophrologie, véritable bulle de bien-être et de décontraction. Dans la pénombre, par petits groupes de 3/4 mamans, et sur fond de musique zen, la sage-femme vous apprend à contrôler la respiration et gérer la douleur et ça marche !

 

Les préparations alternatives

Le yoga, très tendance depuis plusieurs années, permet aux mamans de se détendre, de se relaxer et de garder leur souplesse. Nul besoin d’être un maître yogi pour autant, le yoga est praticable par toutes, mêmes les moins sportives.

 

L’haptonomie permet de rentrer en contact avec le bébé par des gestes précis, dispensés par un osthéopathe. Il apprend au papa les gestes pour soulager les douleurs de la maman pendant l’accouchement.  

 

Celles qui ont une âme de chanteuse peuvent avoir recours au chant prénatal. Comme l’haptonomie, il vient en complément d’une préparation classique. Il permet aux mamans de se détendre, de contrôler leur souffle et de se tenir correctement.

 

 

Isabelle Abellan de Pink Factory

 

 

 

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s